Soba, le Japon resumé dans un bol de nouilles

Les soba, en hiragana そば et en kanji 蕎麦, sont avec les udon (pâtes de blé épaisses) et les ramen (nouilles chinoises), les nouilles les plus consommées au Japon. On les prépare avec de la farine de sarrasin (Le kanji 蕎麦 signifie en effet blé de sarrasin) mélangée à de l’eau, que l’on étale sur une plaque et qu’on tranche en fines lamelles d’environ 1 à 2 mm de largeur. On les plonge ensuite dans de l’eau bouillante, comme on le fait pour les pâtes européennes. Elles sont généralement consommées soit dans un bol rempli de mentsuyu chaud (sorte de bouillon), soit rincées à l’eau froide.

Les nouilles de Soba froides sur le zaru © 2001 Adam Silverman

Les nouilles de Soba froides sur le zaru © 2001 Adam Silverman

Elles peuvent se manger froides et sont alors présentées sur un zaru, panier plat tressé en bambou. Chaudes, elles sont plongées directement dans un bouillon qui, hors de ses ingrédients de base, peut être accompagné de viande  (canard, boeuf), de tempuras ou de kakiage (friture de légumes avec parfois des fruits de mer sous forme de galette). Les soba peuvent également se déguster en salades froides, accompagnées de divers légumes ou fruits, japonais ou pas (voir recettes plus bas).

Comme nous pourrions avoir les partisans de la galette de sarrasin et de la crêpe en France, il existe au Japon les amoureux du udon et les passionnés du soba. Le clivage est principalement géographique, les pro-soba sont du Nord-Est, les partisans du Udon du sud-ouest ! Mais vous trouverez les deux types de nouille partout au Japon.

Pour les déguster, il faut attraper les soba, trempées dans la sauce ou le bouillon, avec vos baguettes, en aspirant la bouche légèrement ouverte pour éviter de s’éclabousser le visage et refroidir les soba, le cas échéant. Prendre le bol par dessous dans une main est recommandé (et poli !). Mais le résultat est garanti, un bruit qui choquerait la plupart des oreilles occidentales aujourd’hui habituées à boire leur soupe le plus silencieusement possible … ici vous ne choquerez personne, bien au contraire, c’est plutôt en vous démenant pour essayer d’avaler vos soba d’une traite tels des spaghettis que vous amuserez la galerie !

Bref, il y a dans ce plat simple à la portée de toutes les bourses japonaises un concentré de traditions nippones :

==> une nourriture simple et équilibrée

==> le raffinement dans la simplicité, ce ne sont que des nouilles mais dont la teneur en sarrasin jouera beaucoup sur la qualité et dont la qualité du bouillon et des ingrédients accompagnants fera la différence (souvent perceptible que par les autochtones ou les habitués).

==> l’art de présenter un plat basique dans son plus bel apparat, dépouillé de décorations ostentatoires, mais avec un don pour magnifier le produit avec de la vaisselle simple comme des bols en porcelaine, en bambou ou en bois laqué ou comme le zaru.

Vous êtes desormais prêts pour savourer un des mets les plus populaires mais pour autant pas le moins noble du Japon.

Nouilles Soba en Salade, Mangues et Aubergines, une recette empruntée a un blog de cuisine :
Salade de Soba aux mangues et aubergines

Salade de Soba aux mangues et aubergines

Pour 6 personnes:

120 ml de vinaigre de riz
40 g de sucre en poudre
1/2 cc de sel
2 gousses d’ail écrasées
1/2 piment frais finement émincé
1 cs d’huile de sésame torréfiée
Le zeste et le jus d’un citron vert
200 ml d’huile de tournesol
2 aubergines coupées en cubes de 2 cm
250 g de nouilles soba
1 belle mangue épluchée et coupée en lamelles
Quelques brins de coriandre émincés
Quelques feuilles de basilic émincées
1/2 oignon rouge émincé finement
Commencez par préparer la sauce: Dans une petits casserole, chauffez à feu doux le vinaigre, le sucre et le sel, pendant 1 minute pour dissoudre le sucre. Retirez du feu, ajoutez l’ail, le piment et l’huile de sésame. Laissez refroidir. Ajoutez ensuite le zeste et le jus du citron.
Dans une grande poêle, faites chauffer l’huile de tournesol. Faites-y dorer les cubes d’aubergine en trois ou quatre fois. Lorsqu’elles sont dorées, salez et faites refroidir dans une passoire.
Faites cuire les nouilles dans une grande quantité d’eau salée en mélangeant de temps en temps. La cuisson prend environ 5 à 8 minutes, les pâtes doivent être « al dente ». Égouttez et rincez généreusement à l’eau froide. Secouez et laissez égoutter sur un linge.
Dans un saladier, mélangez les nouilles avec la sauce, la mangue, l’aubergine, la moitié des herbes et l’oignon. Vous pouvez réserver cette salade au frais pendant 1 à 2 heures.
Au moment de servir, ajoutez le reste des herbes et mélangez à nouveau. Présentez sur une assiette ou dans un saladier.
Et, une autre à découvrir sur ce blog, Maple Spice , les Nouilles de Soba au Sésame noir et aux avocats :
Nouilles Soba au Sesame Noir et aux avocats

Nouilles Soba au Sésame Noir et aux avocats

Publicités

Trackbacks

  1. […] plutôt que la classique Pasta Party pour précéder la course, au Japon, vous pourrez faire une Udon Party ou une Sushi Party […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :